Izumiko est doodle tout doodle de même quelque peu nunuche, bref.
Rédigé par mjeff le Jeudi Re: Episode Red Data Girl, je comptais pas forcément suivre mais avec de tels arguments.Une bonne surprise et game une série que je vais suivre avec attention.RDG a de bons points: - Soin dans sa réalisation technique et initiation au contexte.Mais server là, ok c'est un slice of life avec une dose de fantastique, on peut trouver ça installer bien mais franchement moi je sais pas vous mais.Les musiques sont envoutantes, l'atmosphère est mystérieuse.Miyuki et Izumiko se book repoussent mutuellement, mais leur relation commence à changer studio par un accident survenu lors d'une terrifiante excursion scolaire.Un anime qui est mieux d'être vu au moins deux fois pour être réellement compris et apprécié.Pas grand chose à dire sur la fin, juste qu'on a le sentiment que tout n'est pas encore bouclé dans le scénario.Quand elle commence à penser à sortir des montagnes afin de rejoindre la ville, son kamasutra tuteur Sagara Yukimasa l'inscrit dans un lycée de Tokyo et force son fils à servir Izumiko.Et d'un autre coter game son opposé, Miyuki, le garçon populaire, très extraverti qui dit tout ce qu'il pense.Pour conclure, attendez-vous à un rythme (très) lent.Je savais que ça n'allait pas être un slice of life comme les autres productions.A.Works que j'ai déjà vues (Hana-saku Iroha, Tari Tari, True Tears) mais au vu de ce que produit furby le studio, je m'attendais quand même a bien accrocher.Mais ce que je ressens à travers cette anime, au delà de vouloir tout comprendre, c'est que l'important reste la relation Miyuki/Izumiko.Rédigé par jujurater le Mardi).By game clicking "Publish you are confirming that the image fully studio complies with.Et puis pour l'instant ils hunter sont sympas.) Le seul point négatif que je vois: c'est plus Hamaguchi Shiro à la bande-son!Mais si comme moi vous espériez que ça accélère un peu au cours de la série, vous risquez d'être déçus.Works, genres : drame fantastique mythe. À part Sagara-kun (si je me rappelle) mais même, c'est un bisho mignon et tout mais il sourit jamais et nan il a rien doodle de particulier en fait o 'fin bref du coup je sais pas si je vais continuer.
Même si on commence à être habitué à de très beaux graphismes avec la nouvelle génération d'anime, cette anime date de 2013 quand même, le studio PA Works est vraiment très performant visual dans ce domaine.